St Nicolas


Quand j'étais petite, dans l'est de la France nous fêtions la St Nicolas. Le Saint patron des enfants.
Il passait dans les familles dans la nuit du 5 au 6 decembre, accompagné de son âne et distribuant des friandises. Pour les enfants pas sages, le père Fouettard déposait du charbon.
Je me souviens assister au grand défilé en compagnie de mes cousins. Le père Fouettard s'arrêtait toujours sur mon cousin et lui disait qu'il savait qu'il n' était pas sage. Pour moi c'était un mystère comment savait-il ? Une fois de plus mon cousin, piquait une colère et pensait que nous l'avions dénoncé! C'était ma cousine qui en prenait pour son grade, la pauvre...
Que de doux souvenir quand je repense a la petite fille toute émerveillée le 6 décembre au matin, a contempler mes beaux joujoux et mes friandises. Aujourd'hui je raconte la légende de St Nicolas a mes enfants comme mon papa me la racontait, en faisant mon pain d'épices.

Le saviez vous mais le père Noël aurait pour origine Saint Nicolas (les origines du père Noël) ?
 

Légende de Saint Nicolas

Ils étaient trois petits enfants
Qui s'en allaient glaner aux champs
Ils sont allés et tant venus
Que sur le soir se sont perdus.
Ils sont allés chez le boucher :
- Boucher, voudrais-tu nous loger ?

- Entrez, entrez, petits enfants,
Y a de la place assurément.
Ils n'étaient pas sitôt entrés
Que le boucher les a tués.
Les a coupés en p'tits morceaux
Et puis salés dans un tonneau

Saint Nicolas au bout d'sept ans
Vint à passer dedans ce champ
Alla frapper chez le boucher :
- Boucher, voudrais-tu me loger ?
- Entrez, entrez, saint Nicolas
Y a de la place, il n'en manque pas

Il n'était pas sitôt entré
Qu'il a demandé à souper
On lui apporte du jambon
Il n'en veut pas, il n'est pas bon
On lui apporte du rôti
Il n'en veut pas, il n'est pas cuit

- Du p'tit salé, je veux avoir
Qu'il y a sept sans qu'est au saloir
Quand le boucher entendit ça
Bien vivement il se sauva
- Petits enfants qui dormez là,
Je suis le grand saint Nicolas

Le grand saint étendit trois doigts
Les trois enfants ressuscita
Le premier dit : "J'ai bien dormi"
Le second dit : "Et moi aussi"
A ajouté le plus petit :
"Je croyais être au paradis".
couplet supplémentaire selon les versions
De tout ceci, petits enfants
Vous concluez assurément
Qu'il faut aimer Saint Nicolas
Et que je puis m'arrêter là.

4 commentaires:

seb haton a dit…

Évidemment, tu t'en doutes, cette évocation de la fête de saint-nicolas me rappelle plein de beaux moments :))
Mais en l'occurrence, ce qui me manque présentement, ce sont tes pains d'épices ;))
Biz
séb

Karocreations a dit…

@seb haton: He he je suis justement entrain d'en faire...

Karo

Mamantroispointzero a dit…

Je crois que je vais attendre quelques années encore avant de partager ça avec mes minis, je ne voudrais pas voir mes nuits entrecoupées par leurs cauchemars. Pour le pain d'épices par contre... :-)

Karocreations a dit…

@Mamantroispointzero : Je dois dire que tu as fait ma soirée hi hi hi. J'ai moi aussi trouve que c'etait le comble du hasard...
Du coup j'ai du temps de libre avant janvier....

Karo