Merci Mesdemoiselles Tatin !

 Pour ma Photo du dimanche

Les week-ends se suivent et ne se ressemblent pas...
En ce dimanche pluvieux, triste et glaciale, je dis merci aux demoiselles Tatin de nous avoir transmise leur merveilleuse recette de tarte aux pommes.

Mais saviez vous que cette merveilleuse recette nous vient tout droit de Sologne (France) et était a l'origine une erreur d'étourderie, de Stéphanie l'une des sœurs Tatin ?

STÉPHANIE et CAROLINE, succédèrent à leur père (Jean Tatin)  à la direction de "l'Hôtel TATIN".
La plus jeune, Caroline, recevait la clientèle. Droite et franche, d'égale humeur en toute circonstance,
on la citait en exemple.
Chaque pensionnaire de l'hôtel était considéré en ami et certains demandaient conseil en affaire à la tendre Caroline,tant on la disait avisée en toute chose. Notre hôtesse avait autour d'elle une sorte de cour qui avait fait surnommer gentiment Caroline, "la petite princesse de Sologne".

Sa soeur quant a elle, Stéphanie TATIN, l'aînée, s'occupait de la cuisine.
Du matin au soir elle s'activait derrière son fourneau et ses casseroles
en cuivre. C'était un fin cordon bleu, mais elle était étourdie comme il n'est pas permis de l'être.
Sa spécialité était la tarte aux pommes, qu'elle servait croustillante, caramélisée et fondante à souhait.
Un jour de chasse, dans le coup de feu de midi, Stéphanie enfourna sa tarte complètement à l'envers: pâte et pommes sens dessus dessous, et servit cet étrange dessert sans prendre le temps de le laisser refroidir.

Comme la véritable recette est détenue par le Grand Maitre du Secret, voici la recette (Chute, gardez-la pour vous !)

Prendre un moule à bords assez hauts, genre "moule à manqué"
( 8 pers. 24 cm de diamètre)
Beurrer ce moule avec 150 g de bon beurre. Parsemer sur ce beurre 125 g de sucre semoule.
Éplucher 1 Kg, environ de pommes. Couper celles-ci en gros quartiers, et les déposer sur la partie bombée, côte à côte, et remplir les intervalles avec de grosses tranches.

Faire démarrer, sur feux doux 10 à 15 minutes, pour pouvoir surveiller le début de la caramélisation selon votre goût. Enfourner, à four de 180 à 200° (350 F pour mon four), environ 10 minutes.
Sortir et déposer un fond de pâte feuilleté, légèrement plus grand que le diamètre du moule, remettre au four environ 25 minutes. ( Attention mon four est a convection, donc cuit plus rapidement et uniformément)

Sortir, une fois la cuisson finie, et laisser reposer quelques minutes. Poser un plat de service sur votre moule et retourner le tout rapidement.
Une vraie merveille!

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Toi et tes traditions françaises :) !
Merci de nous les faire vivre !

Anne

Elodie a dit…

Chez nous aussi il y avait de la gourmandise !!

La Belle a dit…

Avec le déménagement, pas eu le temps de cuisiner, mais je rêve de reprendre le contrôle de ma cuisine pour me gâter ;-) Miam Miam!

Karocreations a dit…

He he ! Je reconnais bien la les gourmandes !
Élodie tes sucreries sont tentantes !