Grand Saint Nicolas arrête bien ton âne la la la...


Selon la légende, Saint Nicolas serait le saint patron des enfants et chaque année le 6 décembre, jours ou le miracle se produisit, saint Nicolas se déplace de maisons en maisons en distribuant des friandises aux enfants sages. Pour les moins sages, du charbon !

Chez nous cette année, point de charbon, Saint Nicolas est généreux... Par contre, j'ai reçu une bien longue lettre adressée a monsieur 003 ! Une sorte de petite morale....Je lui donnerai et lirai sa lettre samedi soir alors que nous festoyerons pour l'occasion. Je peux vous dire que Monsieur ne faisait pas le fier !!!!
le 6 décembre étant en semaine la famille pain d'épices la célebrera samedi...

Voici toute l'histoire que les petits enfants chantent dans les écoles le jours de la Saint Nicolas ( Nostalgie du bon vieux temps....)

Ils étaient trois petits enfants
Qui s'en allaient glaner aux champs.
Tant sont allés tant sont venus,

Que sur le soir se sont perdus.
S'en sont allés chez le boucher:
"Boucher voudrais-tu nous loger ?

Ils n'étaient pas sitôt entrés
Que le boucher les a tués
Les a coupés en p'tits morceaux,
Mis au saloir comme pourceaux

Saint Nicolas au bout d' sept ans
Vint à passer dedans ce champ,
Alla frapper chez le boucher:
"Boucher voudrais-tu me loger ?"

Entrez, entrez, Saint Nicolas,
Il y a d' la place, il n'en manqu' pas."
Il n'était pas sitôt entré
Qu'il a demandé à souper.

"Du p'tit salé je veux avoir,
Qu'il y a sept ans qu'est au saloir".
Quand le boucher entendit ça,
Hors de sa porte il s'enfuya*

"Boucher, boucher, ne t'enfuis pas !
Repens-toi, Dieu te pardonnera".
Saint Nicolas alla s'asseoir
Dessus le bord de ce saloir

"Petits enfants qui dormez là,
Je suis le grand Saint Nicolas."
Le grand saint étendit trois doigts,
Les p'tits se levèrent tous les trois.

Le premier dit: "J'ai bien dormi".
Le second dit:" Et moi aussi".
A ajouté le plus petit:
"Je me croyais au paradis !"

Joyeuse Saint Nicolas !








4 commentaires:

seb haton a dit…

C'est vrai que nous chantions cela... Je me rappelle de ma première vision du Père Fouettard, c'était à l'école de Villers-Haut...
Et nous chantions pour qu'il vienne nous fouetter. Quand j'y pense, quelle crauté, quel masochisme !
bizz
séb h.

Karocreations a dit…

Heu...Moi je ne chantais pas pour qu'il vienne me foueter...J'en avais bien trop peur... Ce que je ne comprends pas avec les enfants aujourd'hui c'est qu'ils n'ont plus peur de rien... Ils pourraient au moins etre sage avant Noel non?

seb haton a dit…

Tu vois, moi c'est mon papa qui me faisait peur quand je n'étais pas sage. Et pourtant, tu le connais, il est sacrément gentil mon papa...
séb

Karocreations a dit…

Ha ha ha ! C'est vrai qu'il est gentil :)